En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies [ou traceurs] destinés à mesurer son audience. Pour en savoir plus et modifier ce choix @@click@@.
Mayenne Orne Sarthe

Moi(s) sans tabac : en novembre, on arrête de fumer !

Mis à jour le 11/10/2016

En novembre, la MSA accompagne ses adhérents qui souhaitent arrêter de fumer. C'est le moment d'en profiter !

La France reste un des pays européens où l'on fume le plus. Sachant qu'au-delà de 28 jours de sevrage, les chances d'arrêter de fumer de manière permanente sont multipliées par cinq, le ministère de la Santé et l'agence nationale de santé publique organisent en novembre le « Moi(s) sans tabac ». Cette action s'inspire d'une opération menée chaque année depuis 2012 en Grande-Bretagne et dont le succès est notable. L'objectif est d'aider les fumeurs qui le souhaitent à arrêter le tabac pendant au moins un mois.
A vos marques...
Si vous vous sentez prêt à vivre sans tabac, soyez attentifs : des messages sont diffusés actuellement à la radio, à la télévision et sur les réseaux sociaux pour sensibiliser les fumeurs aux effets néfastes du tabac sur la santé et les inciter à arrêter de fumer. Pour bénéficier d'un accompagnement de proximité, de conseils avertis et vous aider à tenir le plus longtemps possible, inscrivez-vous dès maintenant sur http://www.tabac-info-service.fr

Odorat et papilles plus sensibles, haleine fraîche et souffle moins court sont les premiers bienfaits de l'arrêt du tabac. Une alimentation saine et équilibrée accompagnée d'une activité physique régulière vous aideront à retrouver la forme et à gérer le manque.

Pour votre santé et celle de vos proches, sautez le pas et tentez l'expérience ! Le résultat n'en sera que bénéfique !
Bon à savoir
Depuis janvier 2016, l'autorisation de prescription des traitements de substitution nicotinique a été élargie aux sages-femmes, médecins du travail, pharmaciens, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes et chirurgiens-dentistes.

Les caisses d'Assurance maladie prennent en charge les substituts nicotiniques à hauteur de 50 euros maximum par an. Pour les 20/30 ans, les femmes enceintes, les bénéficiaires de la CMU complémentaire, les patients en ALD cancer ce plafond est fixé à 150 euros par an.

Déclic stop tabac

En parallèle à cette action nationale, la MSA va entreprendre des actions auprès de publics ciblés, adhérents agricoles : jeunes scolarisés en Maisons familiales rurales et adultes en entreprises d'insertion. Les élèves et salariés des structures volontaires seront mis au défi de s'abstenir de fumer durant tout le mois de novembre.

Les MFR et les structures collectives volontaires de nos trois départements seront accompagnées par la MSA Mayenne-Orne-Sarthe. Une information collective sera dispensée, suivie d'un accompagnement individuel, avec prise en charge des dispositifs d'aide au sevrage si nécessaire.