En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou traceurs) destinés à mesurer son audience.
Mayenne Orne Sarthe

La gestion du risque, une véritable expérience

Mis à jour le 17/08/2012

Au-delà de la maîtrise médicalisée des dépenses de santé, la MSA a fait le choix de développer des actions d'accompagnement des professionnels de santé dans le cadre de la gestion du risque. Cette approche médicale de la qualité des soins est bien perçue par les professionnels. La MSA est aujourd'hui reconnue comme un interlocuteur fiable en matière de pratiques de soins.

Le retour d'info diabète


La MSA diffuse auprès des médecins traitants des règles de bonnes pratiques pour le traitement du diabète.

Le programme informatique de la MSA permet de vérifier la cohérence des actes remboursés en matière de diabète au regard des référentiels de la Haute Autorité de Santé (HAS).

La MSA adresse aux médecins traitants une fiche de synthèse individuelle et collective pour l'ensemble de ses patients souffrant de diabète.


L'évaluation réalisée en 2008 a mis en exergue un impact réel dans la prise en charge et le suivi des diabétiques.



Les associations formellement contre-indiquées


Cette action permet le repérage automatique des prescriptions faites aux assurés MSA en cas d'association de médicaments formellement contre-indiquée (AFCI).

Certaines associations de médicaments sont formellement contre-indiquées.
Depuis plus de dix ans, la MSA assure la détection systématique de ces
prescriptions.

Tous les mois, elle informe, par courrier, le médecin prescripteur et le pharmacien qui a délivré la prescription des anomalies qu'elle a relevées.


La pertinence de cette action a été relevée dans le rapport Lemorton "Prescription, consommation et fiscalité des médicaments" en 2008.

 

La polymédication des personnes âgées


Il s'agit de détecter des anomalies dans les ordonnances pour personnes âgées contenant plus de 10 spécialités médicamenteuses.

Lorsque des ordonnances pour personnes âgées contiennent plus de 10 spécialités différentes, la MSA procède au repérage d'éventuelles anomalies. Celles-ci font l'objet d'un courrier d'information au médecin prescripteur.

Exemples d'anomalies repérées :

  • association de médicaments formellement contre-indiquée,
  • présence d'une contre-indication médicale détectée par la thérapeutique,
  • présence de médicaments redondants (qui ont la même indication).

La MSA est particulièrement attentive aux prescriptions de benzodiazépines.


Une réduction modérée du nombre de médicaments prescrits et une très forte diminution du nombre d'anomalies ont été constatées.